Les foyers de vie accueillent et hébergent des personnes handicapées dans l’incapacité d’exercer une
activité à caractère professionnel, mais qui ont conservé une autonomie physique ou intellectuelle
suffisante pour réaliser les actes de la vie courante.

Foyer de vie

L’activité « artistique » est toujours bien accueillie par les résident(e)s vivant en Foyer de vie avec beaucoup de plaisir.

Jouer est à la portée de tous.

Nous limitons le groupe à 7 personnes pour que chacun trouve sa place dans une réalisation de spectacle sans négliger le travail de groupe.

Nous prenons en compte les difficultés de chacun(e)s dans les jeux que nous proposons.

L’acceptation des règles du jeu et le respect de la parole de l’autre n’est pas une difficulté. C’est en général un travail réalisé au quotidien par les équipes mais que nous reprenons dans le cadre de l’atelier.

Les rituels d’entrée et de sortie d’ateliers sont instaurés en début de cycle.

Une place est laissée à l’improvisation, à partir de situations de leur quotidien en proposant une palette de caractères qui modifient l’interprétation et mènent progressivement à jouer des personnages. Nous explorons également un éventail d’émotions.

Pendant l’atelier, ils perçoivent leurs partenaires de jeu différemment et se découvrent eux-mêmes en capacité d’appliquer des consignes avec le plaisir de jouer.

Ils manifestent une grande fierté à réussir.

L’expression corporelle et l’expression verbale leur font prendre conscience de leurs limites, qu’ils acceptent progressivement, mais aussi de leurs capacités. Les participant(e)s revalorisent ainsi l’image qu’ils ont d’eux-mêmes.

Avec cette population, nous devons veiller au passage de la scène à la coulisse. Il faut déterminer clairement le retour à la réalité pour éviter toute confusion entre le réel et le fictif et tout prolongement de l’identification à un personnage. Le comédien et la personne référente de l’atelier doivent s’assurer de ce retour à la réalité.

L’artiste intervenant(e) propose un support texte, accessible à toutes et tous, qui orientera le groupe vers la présentation du travail devant un public choisi. Nous abordons, au travers des répétitions, la mémoire des situations, du texte, de l’interprétation et de l’occupation de l’espace.

La notion de jouer pour un public est abordée et nous veillons à l’autonomie du groupe lors de la représentation.

La fierté de jouer devant les familles les anime et les familles sont portent un regard différents sur les « acteurs » en assistant à la représentation finale.

UNE QUESTION ? UN PROJET ?

NOUS CONTACTER